- Introduction

 

- Histoire de l'Aviation

- Belles Photos Avions

- Les plus beaux avions

- Les profils

 

- Avions 14-18

- Attaques

- Chasseurs

- Ballons

- Bombardiers

- Hélicos

- Maritime

- Autres

- Planeurs

- Reco.Transp.Entrain.

- Spéciaux

 

- Avions 39-45

- Attaques

- Chasseurs

- Bombardiers

- Hélicos

- Maritime

- Autres

- Planeurs

- Reco.Transp.Entrain.

- Spéciaux

 

- Les Hommes

- As 14-18

- As 39-45

- Les Avionneurs

- Les Exploits

- Les Figures

 

- Divers

- Cocardes

- Décorations

- Emblèmes

- Grades

 

- Guerres mondiales

- Guerre 14-18

- Guerre 39-45

 

- Bataille d'Angleterre

- Une période décisive

- Les Avions

 

 

 

- Bloch 210 -

Bombardiers 39-45  profils



Bloch 210


Le BLOCH 210 était, avant la guerre, le bombardier de nuit standard de l'Armée de l'Air française et c'est à lui que revint le redoutable honneur, avec l'Amiot 143, d'ouvrir les hostilités du côté des bombardiers français.


Le MB 210 B-5 (bombardier de nuit, équipage de 5 hommes) fit son apparition en 1933. Il était alors, compte tenu de l'époque et des servitudes imposés, un avion assez fin. Le MB 210, commandé en série, fut, avec le Potez 54, le premier avion à atterrisseur escamotable en service dans l'Armée de l'Air française. L'armement, classique à cette époque, se composait de trois tourelles orientables.


Le BLOCH 210 avait été commandé pour remplacer l'antique biplan LEO-20 et le Marcel Bloch 200 à voilure haute.

Un certain nombre d'accidents se produisit dans les escadres avec le MB-210 et on le gratifia bientôt du surnom de "cercueil volant" déjà appliqué au MB-200.

Histoire

Le dérivé de la MB.210 MB.200 et diffère en particulier en ayant son levier fixé à l'aile la partie inférieure du fuselage, et ayant une atterrisseur rétractable.

Conçu comme une entreprise privée, le prototype de MB.210 effectua son premier vol le 23 Novembre 1934, propulsé par deux 596 kW (800 ch) Gnome-Rhône 14Kdrs / Gnome-Rhône 14Kgrs refroidis à l'air des moteurs radiaux et ayant un train d'atterrissage fixe.

Ceci a été suivi par un second prototype, le Verdun MB.211 , alimenté par 641 kW (860 ch) Hispano-Suiza 12Y -12 V à refroidissement liquide Inlines et équipé d'un train d'atterrissage escamotable, ce vol le 29 Août 1935.

Des essais en vol initial de cette version était un peu décevant, donc pas de d'autres exemples ont été construits. De nouveaux progrès avec le MB.210, cependant, convaincu de la l'Armée de l'Air à la production en série afin, le premier exemple de ce qui a volé le 12 Décembre 1936. [ 3 ]

La satisfaction ne dure pas très longtemps, cependant, car il était de faible puissance et les moteurs des avions de production ont été portés à la surchauffe. Le type a été mise à la terre jusqu'à ce que ses moteurs pouvaient être remplacé par le plus puissant et fiable Gnome-Rhône 14N , ces premiers moteurs à l'essai à l'été 1937 et a dû être remplacé.

Au total, 257 unités ont été fabriquées au sein des entreprises aussi diverses que Les Mureaux sur Potez-CAMS , Breguet , Hanriot , et Renault .

En Septembre 1939, le MB.210 Bloch équipée de 12 unités de bombardiers de l' Armée de l'Air . Au moment de l'Allemagne nazie de l ' attaque contre la France au printemps 1940, ces escadrons étaient au milieu d'une restructuration visant à supprimer les avions dépassées à partir de la ligne de front.

Jusqu'à l'armistice, le 25 Juin de la même année, le MB.210 a été utilisé encore pour les bombaedements de nuit, puis en Afrique du Nord .


Caractéristiques Techniques


Type

Bombardier moyen

Moteur

2 Gnôme-et-Rhône 14 N 20 et N 21 de 870 CV.

Armement

3 mitrailleuses de 7,5 mm et 1 600 kg de bombes.

Vitesse maximale

320 km/h

Vitesse de croisière

240 km/h

Vitesse ascensionnelle

4 000 m/12 mn

Plafond pratique

9 900 m

Autonomie

1 700 km

Poids

6400 kg / 10 200 kg

Envergure

22,80 m

Longueur

18,81 m

Hauteur

6,70 m

Surface alaire

62,50 m2

Equipage

5


 

 

 

 

     

 

 


Bombardiers 39-45  profils

    Fan d'avions © 16 Mai, 2001