- Introduction

 

- Histoire de l'Aviation

- Belles Photos Avions

- Les plus beaux avions

- Les profils

 

- Avions 14-18

- Attaques

- Chasseurs

- Ballons

- Bombardiers

- Hélicos

- Maritime

- Autres

- Planeurs

- Reco.Transp.Entrain.

- Spéciaux

 

- Avions 39-45

- Attaques

- Chasseurs

- Bombardiers

- Hélicos

- Maritime

- Autres

- Planeurs

- Reco.Transp.Entrain.

- Spéciaux

 

- Les Hommes

- As 14-18

- As 39-45

- Les Avionneurs

- Les Exploits

- Les Figures

 

- Divers

- Cocardes

- Décorations

- Emblèmes

- Grades

 

- Guerres mondiales

- Guerre 14-18

- Guerre 39-45

 

- Bataille d'Angleterre

- Une période décisive

- Les Avions

 

 

 

Constructeurs

Constructeurs d'avions

 

 

 

Frères Short

 

 

Nom :   Eustace,            Oswald    et       Horace

 

Nés le : Juin 1875–1932, 1883-1969,   2 Juillet 1872– 6 Avril 1917

 

 

 

 


SUR TERRE ET SUR MER

Les établissements fondés en 1908 par les frères Short ont fourni à la Grande-Bretagne plusieurs générations d'appareils de transport et ses plus gros hydravions civils et militaires

La Short Brothers & Harland peut s'enorgueillir d'être la firme de constructions aéronautiques la plus vieille du monde. Elle trouve son origine dans la création par Oswald et Eustace Short, en avril 1901, d'une petite société d'aérostats à Hove (Sussex). Moins de deux ans après, les deux frères partaient pour Londres et, en 1906, s'installaient près de la gare de Battersea, où les rejoignit, en 1908, le plus âgé des frères Short, Horace.

Ayant déjà fabriqué des ballons pour l'armée des Indes et certains membres de l'Aéro-Club de Grande-Bretagne, les frères Short, dont la compagnie vit officiellement le jour en novembre 1908, reçurent une première commande d'aéroplane d'un Irlandais, Sir Francis McClean.

Le travail de conception débuta au cours de l'automne de la même année à l'initiative d'Horace qui, ne connaissant pas grand-chose à la question, n'avait aucune idée du prix qu'il pouvait réclamer ni des caractéristiques de son premier plus lourd que l'air.

La construction commença au début de 1909, et, quatre semaines plus tard, elle était assez avancée pour permettre de présenter l'avion à l'exposition d'aéroplanes et de moteurs qui eut lieu à l'Olympia de Londres. Parallèlement, les Short fabriquèrent un planeur, qui vola en août 1909.

Quant à la machine volante de McClean, un biplan de 12 m d'envergure ressemblant dans ses grandes lignes au Flyer des frères Wright, il ne prit jamais l'air, son moteur d'automobile s'étant révélé trop lourd.

Au cours du même mois, les trois frères trouvèrent des associés exceptionnels en la personne des Wright, qu'Eustace avait rencontrés au Mans, lors d'une visite en France, et avait même accompagnés dans un vol en tant que passager.

Les deux Américains, qui n'avaient encore trouvé personne pour commercialiser leur Flyer en Angleterre et devaient faire face à une demande importante, suggérèrent aux Short de monter, dans leurs propres ateliers, six Flyer achetés par des membres de l'Aéro-Club de Grande-Bretagne. Horace effectua ensuite un séjour de plusieurs semaines à Pau, y accomplissant plus de deux cents vols difficiles mais impressionnants sur l'avion de Wright. Peu après, il revint en Angleterre où, aidé par son assistant P.M. Jones, il dessina les premiers plans des appareils Wright.

Inspiré de formules Farman et Sommer, le biplan S-27 fut la première production de l'usine d'Eastchurch montée en 1910 par les frères Short

Les biplans Short-Wright

Bien que les travaux sur le Flyer eussent commencé à Battersea, les Short durent bientôt admettre que leur usine, située sous les arches du chemin de fer, était devenue trop petite.

II leur fallut bientôt en édifier une autre à Leysdown (Kent). Quand les Wright visitèrent les lieux, ils ne purent qu'exprimer leur satisfaction et félicitèrent les avionneurs anglais. Les six Flyer fabriqués par Short volèrent en 1910 et 1911, et permirent à leurs pilotes de s'adjuger un certain nombre de succès dans des compétitions aéronautiques.

Au cours du printemps 1909, Horace conçut un biplan pour J.T.C. Moore-Brabazon, premier sujet britannique à avoir bouclé le premier mile en circuit fermé et à avoir remporté le prix de mille livres offert par le Daily Mail.

Les activités de Short connurent alors un développement considérable et, tandis que les affaires prospéraient, il apparut qu'à leur tour les ateliers de Leysdown étaient devenus trop exigus. Aussi, dès le début de 1910, les Short construisirent-ils de nouveaux bâtiments à Eastchurch.

Juste avant ce transfert, ils avaient mis au point un aéroplane à structure cellulaire inspiré de modèles développés par Farman et Sommer en France. Cet avion se révéla nettement supérieur au Flyer dont Horace jugeait qu'il manquait de maniabilité; il fit une belle carrière, et certaines machines volaient encore en 1915.

Quelques exemplaires furent dotés de deux propulseurs; l'un d'eux, baptisé Triple Twin, effectua son premier vol en septembre 1911, mais, contrairement à ce qui a été affirmé par la suite, ce ne fut pas le premier bimoteur de l'histoire de l'aviation.

Sir Francis McClean acquit plusieurs de ces avions, qu'il céda à l'Amirauté dans le but d'en faire des avions d'entraînement destinés aux officiers de la Royal Navy. Quatre de ces derniers, sélectionnés parmi plus de deux cents volontaires, les Lieutenants Longmore, Samon, Gregory et Gerrard, se rendirent à Eastchurch pour y commencer leur apprentissage.

Les premiers vols débutèrent au mois de mars 1912 sous la conduite éclairée de George Cockburn, membre de l'Aéro-Club de Grande-Bretagne et pionnier de l'aviation britannique, expériences qui marquèrent les débuts de l'aéronautique navale anglaise. Satisfaite de ces premiers pas, l'Amirauté mit sur pied une école de pilotage à Eastchurch, acheta à McClean deux de ses avions Short et procéda à divers essais.

En décembre 1911, Longmore pilota un biplan à flotteurs rudimentaires dans une descente réussie de la Medway, et, un mois plus tard, relia sur le même appareil Eastchurch à Sheerness.

Entre-temps, Horace Short avait construit un biplan biplace à hélice tractive actionnée par un Gnome de 70 ch que McClean fit décoller pour la première fois en janvier 1912. Le 11 mars suivant, emmenant son mécanicien, le Lieutenant Longmore remporta le prix de 500 livres offert par la Royal Navy pour son voyage aérien de 277 km.

L'Amirauté se montra si impressionnée par ce succès qu'elle passa immédiatement commande de deux exemplaires de l'avion, qui, équipé d'un train d'atterrissage et de flotteurs interchangeables, pouvait évoluer aussi bien sur plan d'eau qu'à terre.



Constructeurs

Fan d'avions © 16 Mai, 2001